Tutoriel de la commande finger de Linux pour les débutants (5 exemples)

Si tu es un administrateur système Linux, ou si ton travail implique la gestion des utilisateurs, il existe de nombreux outils que tu dois connaître. Un de ces utilitaires en ligne de commande est finger, dont nous allons discuter les bases dans ce tutoriel. Mais avant de commencer, il est bon de mentionner que tous les exemples ici ont été testés sur une machine Ubuntu 18.04 LTS.

Commande finger de Linux

La commande finger de Linux est essentiellement un programme de recherche d’informations sur l’utilisateur. Voici sa syntaxe :

finger [-lmsp] [user ...] [[email protected] ...]

Et voici comment la page de manuel de l’outil l’explique :

The finger displays information about the system users.

Voici quelques exemples de type Q&R qui devraient te donner une meilleure idée du fonctionnement de la commande finger.

Q1. Comment utiliser la commande finger ?

L’utilisation de base est simple, il suffit d’exécuter ‘finger’ avec le nom d’un utilisateur en entrée. Voici un exemple :

finger himanshu

Et voici le résultat que la commande ci-dessus a produit sur mon système :

Login: himanshu                   Name: Himanshu
Directory: /home/himanshu               Shell: /bin/bash
On since Sat Nov 24 10:16 (IST) on :0 from :0 (messages off)
No mail.
No Plan.

Q2. Comment faire pour que finger affiche le résultat par colonnes ?

Tu peux le faire en utilisant l’option de ligne de commande -s. Voici un exemple :

finger -s himanshu

Et voici le résultat produit :

Login     Name       Tty      Idle  Login Time   Office     Office Phone
himanshu  Himanshu  *:0             Nov 24 10:16 (:0)

Q3. Comment faire pour que finger restreigne certaines informations dans la sortie ?

Il existe une option de ligne de commande -p qui force finger à ne pas afficher le contenu des fichiers « .plan », « .project » et « .pgpkey ». Voici un exemple :

finger -p himanshu

Et voici la sortie :

Login: himanshu                   Name: Himanshu
Directory: /home/himanshu               Shell: /bin/bash
On since Sat Nov 24 10:16 (IST) on :0 from :0 (messages off)
No mail.

Tu peux donc voir que les informations relatives à ‘plan’ n’ont pas été affichées dans la sortie.

Q4. Comment empêcher la correspondance des noms réels des utilisateurs ?

Par défaut, le nom d’utilisateur d’entrée que tu fournis est comparé aux noms de connexion des utilisateurs ainsi qu’aux noms réels. Mais si tu veux, tu peux désactiver cette dernière correspondance à l’aide de l’option de ligne de commande -m.

finger -m himanshu

Q5. Quels sont les autres points à connaître sur finger ?

Voici un extrait pertinent de la page de manuel de l’outil :

If no options are specified, finger defaults to the -l style output if operands are provided, 
otherwise to the -s style.  Note that some fields may be missing, in either format, if information
is not available for them.

If no arguments are specified, finger will print an entry for each user currently logged into the
system.

Finger may be used to look up users on a remote machine.  The format is to specify a user as
[email protected]”, or “@host”, where the default output format for the former is the -l style, and the
default output format for the latter is the -s style.  The -l option is the only option that may
be passed to a remote machine.

If standard output is a socket, finger will emit a carriage return (^M) before every linefeed (^J).
This is for processing remote finger requests when invoked by fingerd(8).

Conclusion

Selon le type de travail que tu fais sur ta boîte Linux, la commande finger peut t’être d’une grande aide. Rends-toi sur lapage man de l’outil pour en savoir plus. Et pour ce qui est des alternatives, tu peux consulter la commande Pinky.

Vous aimerez aussi...