Tutoriel de la commande sommeil de Linux pour les débutants (avec des exemples)

Parfois, en travaillant sur la ligne de commande Linux, tu peux avoir envie d’exécuter plusieurs commandes l’une après l’autre, mais avec un certain délai entre elles. C’est là, dans des situations comme celles-ci, que la commande sleep peut s’avérer très utile. Dans ce tutoriel, nous allons rapidement aborder les bases de cet outil à l’aide de quelques exemples faciles à comprendre.

Mais avant de nous lancer, il est bon de mentionner que tous les exemples ici ont été testés sur une machine Ubuntu 16.04 LTS.

Commande Sleep de Linux

La commande Sleep est utilisée pour introduire un délai pendant une durée spécifique. Voici sa syntaxe :

sleep NUMBER[SUFFIX]...
sleep OPTION

Et voici comment la page de manuel de l’outil la décrit :

Pause for NUMBER seconds. SUFFIX may be 's' for seconds (the default), 'm' for minutes, 'h' for 
hours or 'd' for days.  Unlike most implementations that require NUMBER be an integer, here NUMBER
may be an arbitrary floating point number. Given two or more arguments, pause for the amount of
time specified by the sum of their values.

Voici quelques exemples sous forme de questions-réponses qui devraient te donner une bonne idée du fonctionnement de la commande Sleep.

Q1. Comment utiliser la commande Sleep ?

L’utilisation de base est assez simple – il suffit de passer un nombre en entrée pour s’assurer que sleep induit un délai d’autant de secondes.

Par exemple :

sleep 5

La commande ci-dessus induira une pause de 5 secondes, ou en d’autres termes, lorsque tu exécuteras la commande, tu retrouveras l’invite après 5 secondes.

Q2. Comment faire pour que le sommeil induise des délais plus importants ?

Comme tu l’as vu dans les questions-réponses précédentes, la commande sleep considère le nombre entier qui lui est transmis comme un nombre de secondes. Cependant, si tu veux, tu peux spécifier un suffixe avec le nombre entier pour indiquer à Sleep que tu veux qu’il considère le nombre entier comme un nombre de minutes, d’heures ou même de jours.

Les suffixes disponibles sont ‘s’ (pour secondes – par défaut), ‘m’ (pour minutes), ‘h’ (pour heures) et ‘d’ (pour jours).

Par exemple :

sleep 5m

Cette commande provoquera une pause de 5 minutes.

Q3. Comment configurer une alarme à l’aide de sleep ?

Tu peux vouloir configurer une alarme pour diverses choses, notamment pour définir des intervalles de travail, faire une sieste ou même pour te rappeler quelque chose. Tu peux utiliser la commande Sleep pour faire cela aussi. Il te suffit d’exécuter la commande sleep avec le délai que tu veux, et de t’assurer qu’un fichier audio ou vidéo commence à être lu immédiatement après.

Par exemple :

sleep 5h; vlc sound.mp3

La série de commandes ci-dessus fera en sorte qu’un fichier audio soit lu (dans vlc player) après 5 heures.

Conclusion

La commande Sleep est surtout utilisée dans les scripts shell, mais cela ne veut pas dire que tu ne peux pas l’utiliser directement sur la ligne de commande. Ici, nous avons abordé l’utilisation de base de l’outil. Pour en savoir plus, tu peux te rendre sur la page de manuel de la commande.

Vous aimerez aussi...